« J’ai aimé jouer Louis XIV »

Cheik Kanté, 15 ans, a joué le rôle principal du court-métrage réalisé par le collège Léon Blum « Le Roi et le mousquetaire ». Il nous raconte comment il a ressenti le fait de se trouver au centre de l’intérêt qu’a provoqué le film, projeté le 14 mars dernier au château de Maisons-Laffitte.
« Cette expérience m’a beaucoup plu parce que j’ai aimé cette histoire de Louis XIV amoureux » explique Cheik. Elève en 4ème, il a aimé écrire le scénario avec ses camarades sur l’histoire de Louis XIV qui n’a pas pu épouser la femme qu’il aimait parce qu’elle n’était pas de famille royale. « Ce personnage m’a beaucoup intéressé comme l’histoire de la dynastie des Bourbons. Mais je n’aurais jamais pu accepter ce que Louis XIV a fait, épouser une femme que je n’aime pas.» Pendant le tournage, qui a eu lieu pendant une semaine au château de Maisons-Laffitte, Cheik se souvient avoir passé des moments inoubliables : « Quand on ne tournait pas, je faisais le guignol, je chantais, je dansais ou je m’amusais à tomber et Arnaud, le chef op’, m’a filmé ! ».

Le film, projeté le mois dernier pour la première fois, a eu beaucoup de succès. Les élèves ont aussi été invités à une visite privée au Grand Palais, pour l’exposition sur Marie-Antoinette, par la ministre de la culture ! Cheik, dont le personnage est choisi pour être au centre de l’affiche du court-métrage, devient l’objet de beaucoup d’attention. « Ca m’a un peu gêné parce que je suis un peu timide, mais je suis très fier de moi » avoue Cheik. Pour lui comme pour les autres jeunes de Villiers-le-Bel, ce film est une façon de prouver que malgré les émeutes désastreuses qui ont eu lieu en novembre 2007, ils peuvent faire des choses géniales. « Même si Villiers-le-Bel n’est pas le paradis, ici, on peut faire des choses positives comme le film que nous avons réalisé. »

La visite au Grand Palais s’est bien passé, de façon très chaleureuse. Mais, le lendemain, dans le journal 20minutes, la journaliste Oihanna Gabriel décrit Cheik comme « un grand Noir de 15 ans » se transformant en Louis XIV. Cheik n’a pas apprécié : « Je ne savais pas que c’était interdit ! Je ne savais pas qu’il fallait être blanc pour interpréter un personnage historique de la France. Si j’étais blanc, elle ne l’aurait jamais écrit.» Cheik n’arrive pas à le digérer mais malgré ces mots, il s’est très bien senti dans le corps du roi Soleil et cette expérience restera gravée dans sa mémoire comme dans celle de ses camarades.

Aida Traoré, 16 ans.

Photo: Céline Tepe, Wilhem Samama.

About these ads
Explore posts in the same categories: Uncategorized

Mots-clés : , , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :